Publié par : David | 22 novembre 2009

Week-end à Paracas

Nous sommes donc allés passer un week-end à Paracas. C’est à un peu moins de 4h de bus au sud de Lima. Nous avions prévu de partir très tôt le samedi matin pour avoir le plus de temps possible sur place. Il faut savoir que la ponctualité a plus la réputation d’être anglaise que péruvienne, et ceux qui nous ont rendu visite se sont rendus compte que je me suis bien adapté. A tel point que notre départ n’aura pas été si tôt que cela…Nous avons raté le bus !! Dur d’arriver au terminal de Cruz del Sur et de voir le bus partir.

Après avoir payé un supplément nous sommes partis à 7h30, et nous n’avons pas connu d’autres péripéties le long du week-end.

nous avons retrouvé des amis de Karina qui travaillent sur le projet de construction d’un hôtel de luxe à Paracas.

Il faut savoir que Pisco et toute sa région environnante a souffert un tremblement de terre très important qui a balayé une bonne partie des habitations, hôtels avec le nombre de morts et de blessés qui va avec. Le site est toujours en pleine reconstruction, enfin surtout les hôtels, la partie la plus humble de la population vit encore dans une situation assez précaire en attendant que le gouvernement débloque les fonds permettant la reconstruction de la région. Espérons que le tourisme aidera la région à se développer suffisamment.

Hotel Paracas

Hôtel Paracas

Après avoir visité cet hôtel tout nouveau et prêt à être inauguré, nous nous sommes baladés dans Paracas. C’est juste un petit site balnéaire sablonneux avec beaucoup d’hôtels ou de résidences secondaires pour les touristes venant faire des sports nautiques dans la baie et visiter la réserve naturelle et ses populations de lions de mer et d’oiseaux en tout genre.

Par contre, nous avons eu une agréable surprise en nous promenant près de la plage. Un banc de dauphins profitait d’un endroit plûtot calme pour jouer avec les vagues, un beau spectacle… Difficile de savoir pourquoi cet animal est tant fascinant… mais en tout cas, on est restés un bon quart d’heure a guetter le prochain saut ou la prochaine nageoire affleurer.

Le soir nous sommes sortis… mais comme Paracas est encore un site assez sauvage, pas de discothèques… juste le bar des hôtels. Nous avons commence au Hilton, pour ensuite décider aller danser à Ica l’une des villes la plus proche. Facon de parler, nous avons fait 30mn de taxi jusqu’à Pisco puis 1h de bus jusqu’à Ica et ensuite nous avons testé les 2 discothèques de la ville pour enfin trouver notre bonheur. Pas évident de sortir !

Ica

Ica

Enfin le bon coté c’est que dans l’endroit ou l’on a terminé la soirée il y avait un groupe qui jouait les derniers standards de cumbia (genre à la mode actuellement ici).

Le lendemain, après quelques petites heures de sommeil, direction la réserve naturelle de Paracas pour voir différentes falaises, fossiles etc… laisses par le temps sur ce site qui correspondait au fond de la mer il y a quelques millions d’années. Un site époustouflant,moitié désert, moitié plage… étrange…
Encore plus étrange quand on se retrouve a goûter la poussière du lieu pour vérifier que c’est bien du sel et non du simple sable. Il n’y arien de courant ou de commun dans cette réserve naturelle, nous avons aussi vu une plage avec du sable rouge.

Plage de sable rouge

Plage de sable rouge

Nous avons admiré la Cathédrale de Paracas, rien à voir avec un lieu de culte, juste une falaise qui ressemblait à une cathédrale avant le tremblement de terre de 2007.

La cathédrale avant le séisme

La cathédrale avant le séisme

La cathédrale en 2009

La cathédrale en 2009

Nous avons aussi profité d’autres point de vue, d’un bon restaurant qui sert les poissons péchés directement le matin même. Ils n’ont de toute façon pas d’autres choix, il n’y a pas l’électricité.

Dans le registre nature sauvage, nous avons aussi croisé des pélicans, une loutre, d’autres touristes… pour finalement terminer l’apres midi bien agréablement sur une plage idyllique.
Plus de photos sur Picasa.


Responses

  1. ‘Difficile de savoir pourquoi cet animal est tant fascinant…’ : j’adore.

  2. chouette récit🙂 merci du partage !

    bisous

  3. fascinant, à voir d’ici, il n’ y a pas l’air d’avoir beaucoup de touristes. super souvenirs !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :