Publié par : David | 1 novembre 2009

Señor de los milagros

Le mois d’Octobre, était le mois mauve à Lima. Il est placé sous le signe du Señor de los Milagros ou Seigneur des miracles, dont la couleur est le mauve.

Cela date du 17e siècle, quand une confrérie de noirs angolais ont peint une image du seigneur sur l’un des murs de leur abri. Cet abri est ensuite devenu un monastère et l’image est devenue sacrée après avoir survécu à 3 tremblements de terre, notamment celui de 1655. Depuis l’image est devenu l’un des symboles de Lima, et de sa culture afro péruvienne ou culture créole.

Señor de los milagros

Image du Señor de los Milagros

Tous les ans au mois d’Octobre, des processions auxquelles participe tout Lima sont organisées. Des processions ont lieu a plusieurs occasions dans le mois en semaine ou le weekend.

J’ ai assisté à la première procession au centre de Lima un dimanche de cette année.

Tout le centre de Lima est noir de monde, entre les pélerins qui portent l’uniforme mauve de la confrérie du seigneur des miracles, les marchands ambulants de croix, ou d’images saintes en tout genre, et aussi les personnes venues simplement voir l’image et suivre la procession. L’ensemble du trajet de l’image est libéré pour les pélerins, et décoré de mauve.

Le clou de la journée était une messe sur le parvis de la cathédrale de Lima, ce qui a permis de voir la Plaza de Armas noire de monde.

Plaza de Armas

Plaza de Armas

Plaza de Armas

Plaza de Armas

Ensuite, nous sommes allés dans une rue noire de monde voir passer la procession et l’image sainte. Il y avait énormément de monde et les gens applaudissaient a chaque pause que réalisaient les porteurs de l’image, qui pèse plusieurs centaines de kilos. L’image étaient annoncée par la clameur des gens, la musique jouée par la fanfare qui l’accompagne, et aussi l’odeur d’encens.

Procession

Procession

C’était assez impressionnant de voir tout type de limenien dans cette procession avec la même ferveur, et de vivre cela de l’intérieur.

Pour se remettre de ses émotions et de ce bain de foule, rien de tel qu’une pâtisserie, non?

Et bien, le mois d’Octobre est aussi celui du Turrón que l’on trouve aussi en vente à chaque coin de rue. Rien à voir avec le turrón espagnol qui ressemble un peu au nougat français, mais c’est une sorte de gâteau sablé avec du caramel, de l’anis et du miel… très bon pour se recharger les batteries et repartir marcher dans la ville pour retrouver la procession et affronter la foule de nouveau.

Un article racontant tout cela en anglais.


Responses

  1. eh ben dis donc que de souvenirs engrangés !!
    il ne te manque que la vidéo pour enregistrer tous ces magnifiques moments
    bisous


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :