Publié par : David | 1 août 2009

Dégustation de Pisco

Difficile de s’y retrouver entre le jour du Pisco Sour, le jour du Pisco, les festivals de dégustation, la fontaine de la plaza de armas de Lima d’où coule du Pisco et le Festival Pisco Surco 2009…. Ce mois de Juillet, toutes les occasions sont les bonnes pour une dégustation de Pisco ou de Pisco Sour, le cocktail associé.

Festival Pisco Surco 2009

Festival Pisco Surco 2009

 

Nous avons donc profité du Festival Pisco Surco 2009. Dans ce district de Surco qui avait déjà organisé la fête de la vendange il y a quelques mois.  C’était un très chouette moment. On a rencontré quelques producteurs, qui étaient heureux de nous faire déguster leurs produits. Et entre les dégustations et ce qu’on apprenait sur la vie de chacun on a aussi compris un peu plus ce qu’est le Pisco. C’est donc un alcool obtenu par distillation de raisins (jusqu’ici rien de super original), enfin à savoir qu’il n’y a pas de macération ou très peu.

Il y a 3 sortes de Pisco dépendant des cépages utilisés dans sa preparation:

  • Le Pisco Quebranta, fabriqué à partir de raisin du même nom et plutôt utilisé dans les cocktails car c’est le plus sec des trois
  • Le Pisco Italia, réalisé avec du raisin de différents cépages italiens dont du Muscat, d’où son nom. Très doux et assez aromatisé, il peut être dégusté comme digestif
  • Le Pisco Acholado, le couteau suisse du Pisco autant pour les cocktails qu’à déguster. Il est réalisé avec un mélange de cépages.

Bien que nous ayons dégusté un Pisco délicieux venant d’une petite coopérative de producteurs, il y a tout de même des marques de Pisco qui sont incontournables: Le pisco Ocucaje utilisé dans tous les bars faisant un excellent Pisco Sour, et le Pisco Demonios de los Andes recemment primé dans un concours mondial.


Responses

  1. Pour la petite anecdote, les deux bonshommes entre David et Damien nous ont fait passé un très bon moment.
    Celui de gauche était très content de pouvoir nous faire partager ses connaissances et sa bouteille… Celui de droite avec la moustache n’était autre que le chef de la police locale. D’ailleurs, une fois qu’il nous a révélé sa fonction, il essayait de freiner un peu son collègue.
    Ce fût un très bon moment en leur compagnie !

    Et le festival, une chouette découverte d’un endroit de Lima qui faisait un peu comme un village. Avec la place, le kiosque avec de la musique, des petits stands de cadeaux, de boissons, de miam miam…
    Très bonne ambiance🙂

  2. Vous parliez de 2 marques de Pisco, Demonio de los Andes et Ocucaje, et bien la SAQ les importe au Québec. Bonne nouvelle pour ceux qui n’ont pas la chance de visiter le Pérou, ils peuvent maintenant se consoler en se procurant un bon Pisco, péruvien SVP, pour préparer un pisco sour maison. Voici la recette

    3 oz de Pisco
    2 oz de sirop de canne à sucre ( peut être substitué par du sucre dissout simplement )
    1 oz de jus de lime ou citron a défaut.
    4 glaçons
    1/4 de blanc d’oeuf ( pour un meilleur présentation et texture)

    Mélanger le tout dans un shaker ou mélangeur pendant 20 secondes, servez et décorer avec une goute d’amer d’angostura, voilà, dégustez!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :