Publié par : David | 28 mars 2009

Festival de la vendimia de Surco

Hier soir, nous sommes allés au 71ème festival de la vendimia de Santiago de Surco. Vendimia signifie vendange !! Et oui, on fait du vin à Lima.
Et bien ce festival ressemble bien à un festival de vendanges qu’on trouverait en France, des stands de dégustation, d’autres pour vendre de l’artisanat ou des specialités locales et un podium où jouent des petits groupes locaux. Mais aussi l’élection de Señorita Vendimia 2009. Avec défilé en bikini, en robe de soirée, mais aussi une petite démonstration de danse dans un bac à raisins pour en extraire le jus « à l’ancienne »🙂

Festival de la vendimia - Surco

Festival de la vendimia - Surco

Festival de la vendimia - Surco

Festival de la vendimia - Surco

Festival de la vendimia - Surco

Festival de la vendimia - Surco

Plus d’infos sur le festival (en espagnol)

Bon alors? et le vin il était comment?
J’en ai simplement dégusté quelques uns (3 ou 4). Et bien, ce n’est pas une grande réussite… très sucré, plutôt fort… c’est du vin rouge, mais qui existe en sec et demi sec. J’avais jamais vu cela. Comme il est très fruité c’est mieux de le boire très frais. Par contre, ca doit être le vin qui te donne une bonne gueule de bois si tu en bois trop.
Pour la culture œnologique, c’est un vin fait avec un cépage bourgogne. Il est d’ailleurs appelé Borgoña.

Après ces dégustations, on est allés dans un restau pas très loin où un groupe jouait de la musique.

Et j’ai poursuivi les découvertes culinaires. On a mangé de l’anticucho, cœur de bœuf au barbecue. Très bon, très tendre ! Mais aussi du choncholi, et là c’est un peu plus special, c’est des tripes (intestins et estomac) de bœuf frits à la poêle, servis avec des sauces pimentées.

choncholi

choncholi


Pas trop l’habitude de manger des abats comme cela, j’ai pas trouvé cela super. Mais l’estomac tient le coup malgré toutes ces découvertes gastronomiques.


Responses

  1. Je comprends qu’un petit cassoulet (quelque soit la temperature) s’apprécie et remet l’estomac d’aplomb !!!
    Bisous

  2. […] et em>l’anticucho est la brochette de coeur de boeuf dont j’ai déjà parlé ici. L’histoire explique que le Tio Mario a démarré sa carrière comme un vendeur ambulant. […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :